Comment savoir si je suis enceinte : les signes qui annoncent l’arrivée de bébé

Si vous attendez avec impatience l’arrivée de votre premier enfant, ou que vous êtes inquiète à la suite d’un rapport non protégé, vous vous demandez certainement : comment savoir si je suis enceinte ? Quels sont les signes, et les changements dans votre corps qui vous permettront de savoir, avec le plus de certitude possible, que vous attendez l’arrivée d’un bébé.

Il y a bien sûr les indices les plus connus, comme le retard de vos règles. Mais étonnamment, il existe aussi beaucoup de mythes autour des symptômes de la grossesse qui font que beaucoup de femmes peuvent ne pas parvenir à déterminer si oui ou non, elle sont enceintes. Quels sont donc les signes les plus fiables et comment être sûre à 100 % que vous êtes enceinte. On vous explique tout dans cet article.

Comment savoir si je suis enceinte : je n’ai pas mes règles

L’indice le plus connu pour répondre à la question « Comment savoir si je suis enceinte » est certainement le retard, puis l’absence de vos règles. L’aménorrhée (le terme médical qui permet de désigner l’absence de vos règles) n’est pas formellement fixé dans le temps. Pour certaines, elle commencera à partir de deux à trois jours de grossesse. Mais certains spécialistes conseillent de réaliser un test de grossesse à partir d’une, voir deux semaines de retard.

Dans tous les cas, il s’agit effectivement d’un bon signe pouvant vous indiquer que vous attendez un enfant, mais c’est loin d’être une preuve irréfutable, en particulier si vous n’avez que quelques jours de retard. En effet, vous pouvez tout simplement avoir un retard de règle (qui peut aller jusqu’à 10 jours) en raison d’une ovulation tardive, mais aussi d’une période de stress intense. C’est aussi un phénomène assez commun pour de nombreuses femmes qui n’ont pas un cycle menstruel très régulier.

 Les signes que je suis enceinte ?

La prise de contraception dite d’urgence (comme la pillule du lendemain) ou l’arrêt de votre méthode de contraception classique (comme le retrait de votre implant, stérilet, ou l’arrêt de la pillule), peuvent également entrainer un retard de vos règles. Autre cas de figure qui peut expliquer un retard de règle sans que vous ne soyez pour autant enceinte : un cycle sans ovulation (qui ne concernera généralement que les jeunes femmes et celles ayant plus de 45 ans).

Mais pour les femmes ayant des cycles très réguliers (et pouvant donc prédire au jour près l’arrivée de leurs règles), un retard correspondra souvent à l’arrivée d’un enfant. Pour déterminer l’âge de votre grossesse, vous devrez dès lors compter en semaine d’aménorrhée (donc en semaine pendant lesquelles vous n’avez pas eu vos règles) à partir du premier jour de votre dernier cycle, ou 14 jours avant a fécondation.

Les signes moins agréables : la nausée et les vomissements

Parmi les signes moins agréables qui pourront vous aider à déterminer si vous êtes bien enceinte, il faut également mentionner les nausées et vomissements. Nous ne sommes malheureusement pas toutes égales face à ce petit désagrément de la grossesse : certaines ne connaissant les vomissements matinaux seulement quelques jours. Alors que pour d’autres, ils peuvent se prolonger pendant les trois premiers mois de la grossesse, voir plus.

Prenez votre température basale

La température est un autre excellent moyen de répondre à la question « comment savoir si je suis enceinte ? » La température basale est en effete souvent utilisé comme un signe fiable pouvant annoncer l’arrivée d’un enfant. Il s’agit plus précisément de la température de votre corps au repos, et il est donc important que vous la mesuriez à un horaire fixe, de préférence dès votre réveil. Pendant votre période d’ovulation, cette dernière s’élève en moyenne de 3 à 5 dixième de degré, pour se stabiliser à un niveau plus élevé pendant les 14 prochains jours si vous n’êtes pas fécondée. Mais si vous êtes enceinte, elle ne redescendra pas après ces 14 jours, et restera la même pendant les 9 mois de grossesse.

Les signes de grossesse

Ce phénomène est principalement dû à votre production de progestérone pendant la grossesse. Donc si votre température basale reste stable pendant les jours suivants votre période d’ovulation, vous saurez de façon presque certaine que vous attendez un enfant. C’est aussi un bon moyen d’identifier de façon relativement fine le premier jour de votre grossesse (et finalement la date à laquelle vous pourrez accoucher, soit 9 mois plus tard). Il s’agit du moment où votre température a augmenté, avant de se stabiliser. Votre courbe de température vous permettra également de suivre la taille de votre embryon. C’est une donnée qui vous sera également demandée le jour de votre échographie, preuve que ce signe est très fiable.

Etre sûre : faire un test de grossesse

Si l’ensemble de ces signes vous permettront de vous indiquer que vous avez de grandes chances d’être enceinte, il n’existe qu’un seul moyen de confirmer cette intuition. Un test de grossesse, que vous réaliserez en deux partie. La première consiste à acheter un test urinaire chez votre pharmacien. Vous n’aurez pas besoin de prescription de votre médecin, mais ce dernier ne vous sera pas remboursé par la sécurité sociale.

Ce test vous permettra de déceler dans vos urines la présence d’une hormone bien particulière, la Béta HCG, qui est sécrétée par votre embryon à partir du huitième jour suivant la fécondation (soit la phase de nidation). Il vous suffira pour cela de tremper votre test dans votre urine et de suivre le code de couleur détaillé dans le mode d’emploi de votre test de grossesse pour déterminer si, oui ou non, vous attendez bien un enfant.

Ce dernier sera fiable dans 99 % des cas : le pourcent restant dépendant grandement de l’utilisation que vous en ferez (suivez bien le mode d’emploi indiqué par le fabricant) et du moment que vous choisirez pour réaliser votre test. Plus vous attendrez après le premier jour de retar de vos règles, plus les résultats seront fiables (même si ce délai est de plus en plus court avec les derniers modèles). Montrez-vous simplement un peu patiente pour éviter un faux négatif (votre taux de Béta HCG étant généralement trop faible en tout début de grossesse).

A confirmer avec un test sanguin

Pour en avoir le cœur net et être sûre que vous êtes bien enceinte, vous devrez vous rendre chez votre médecin qui vous prescrira, au regard du résultat de votre test d’urine, un second test. Ce test sanguin vous permettra de mesurer votre taux de Béta Hcg dans le sang afin de confirmer le début de votre grossesse.

Comment être sûre que je suis enceinte ?

Ce dosage plus précis (car l’hormone a tendance à se dissoudre en passant du sang aux urines) vous permettra également de vérifier la bonne santé de votre embryon, un taux trop élevé pouvant indiquer un problème dans votre gestation (comme une grossesse extra utérine, par exemple).

La dernière étape : l’échographie

La dernière étape de ce parcours de combattante pour répondre à la question « comment savoir si je suis enceinte » est tout naturellement l’échographie. Cette dernière sera généralement planifiée à partir de votre 13ème semaine d’aménorrhé (bien qu’une échographie vaginale puisse être réalisée en début de grossesse afin de la confirmer).
C’est l’occasion de vérifier le bon développement de votre embryon, d’écouter les premiers battements de cœur de votre bébé, et de donner une forme plus concrète à l’heureux événement qui devrait bientôt chambouler votre vie.

Commenter