Ph.375 avis, test et guide avant achat du complément alimentaire

Pour celles et ceux qui ne le connaitraient pas encore, Ph.375 (à ne pas confondre avec Phen375) est un complément alimentaire développé par un laboratoire pharmaceutique et fabriqué aux USA et au Royaume Uni. Son objectif : nous aider à perdre nos kilos en trop en réduisant notre appétit et en apportant à notre organisme toute l’énergie nécessaire pour brûler plus efficacement nos mauvaises graisses. Pour cela, Ph.375 mise sur sa composition 100 % naturelles, et les propriétés étonnantes d’ingrédients surprenants comme le poivre de Cayenne ou encore l’artichaut.

Disponible sans ordonnance et vendu librement en pharmacie ou sur le site officiel du fabricant, Ph.375 fait rêver avec ses promesses de perdre nos kilos en trop sans adopter un régime trop contraignant ni restrictif. Mais est-ce que cela marche vraiment ? Et quelle est la bonne posologie pour maximiser les effets naturels de ce complément alimentaire ?

Pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser à son sujet, j’ai décidé de suivre une cure de Ph.375 pendant 60 jours. Je vous dévoile mon expérience et mon avis personnel, avant de vous présenter un peu plus en profondeur les spécificités de ce brûle graisse.

Comment fonctionne Ph.375

Développé par la société Wolfon Berg Limited dans le respect des normes européennes et internationales, Ph.375 est un complément alimentaire qui agit sur notre métabolisme afin de nous aider à perdre nos kilos superflus. Pour y parvenir, il va notamment avoir un effet coupe-faim (qui va permettre de réduire nos portions progressivement sur toute la durée de la cure) tout en boostant notre organisme pour favoriser la combustion des graisses et augmenter notre taux d’énergie.

Pour résumer, les effets de Ph.375 sont donc les suivants :

  • brûler les mauvaises graisses et éviter que notre corps n’en stocke de nouvelles ;
  • réduire notre appétit et nous aider à lutter contre les fringales ;
  • augmenter notre taux d’énergie ;
  • favoriser la thermogenèse (soit augmenter la température de notre corps pour brûler les graisses stockées par notre organisme) ;
  • stimuler notre métabolisme.

Sa composition

Le secret de Ph.375 pour nous aider à éliminer nos kilos en trop réside dans sa composition. Comprenant uniquement des ingrédients naturels, son fabricant est transparent sur cette dernière et a même publiée les études faites sur chacun d’entre eux afin d’en prouver l’efficacité (et surtout la non toxicité pour notre organisme).
Vous retrouverez donc dans ce complément alimentaire les ingrédients suivants :

  • la L-Caritine qui favorise la combustion de la graisse pour la transformer en énergie (et nous permet donc d’éviter la fatigue que peut entrainer la réduction de notre apport calorique journalier) ;
  • L’extrait de Citrus Aurantium qui stimule le métabolisme ;
  • Le carbonate de calcium qui va nous aider à stabiliser notre poids en empêchant notre corps de stocker de nouvelles graisses ;
  • Le chrome Picolinate qui va avoir un effet coupe faim tout en jouant sur nos dépenses caloriques en stoppant notre envie de sucre.

Ph.375 renferme également :

  • Du poivre de Cayenne : un brûle graisse naturel qui a également un effet coupe faim ;
  • De l’extrait de feuille d’artichaut qui favorise la satiété et évite les fringales.

Comme vous pouvez le voir, sa composition garantit à Ph.375 un effet brûle graisse qui ne se ressentiera pas sur notre énergie (ce qui lui permet d’agir sans que nous le remarquions). L’effet coupe-faim permet également de changer progressivement nos habitudes alimentaires (en réduisant aussi notre consommation de sucre).

Ph.375 : posologie et contre-indications

Concrètement, Ph.375 se présente sous la forme de comprimés que vous devrez prendre à deux reprises : de préférence le matin et le midi (en évitant le soir pour ne pas avoir des problèmes pour vous endormir). Il est également conseillé de prendre chaque comprimé à jeun, 20 minutes avant votre repas.

Pour être plus efficace, une cure d’au moins un mois est nécessaire. J’ai personnellement choisi de la prolonger de 30 jours supplémentaires pour stabiliser les résultats. Mais cela dépend de votre objectif minceur (dont vous pouvez discuter avec votre médecin). De plus, vous devrez adopter un régime alimentaire équilibré et avoir une activité physique régulière.

Ph.375 est parfaitement sûr pour votre santé, mais il est néanmoins déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Dans de rares cas, il peut provoquer des réactions allergiques, donc vérifiez bien que vous n’ayez aucune allergie pour l’un des ingrédients cités plus haut.

Où et comment acheter Ph.375

Ph.375 est disponible en pharmacie (même si cela n’est pas toujours le cas) ainsi qu’en ligne. Pour éviter les nombreuses contrefaçons que l’on peut trouver sur Internet (notamment sur Amazon ou eBay), il est conseillé de passer par le site officiel du laboratoire. Cela présente de nombreux avantages, notamment celui de pouvoir vous faire livrer gratuitement, mais aussi de bénéficier de réductions intéressantes et d’une garantie. Actuellement, vous pouvez par exemple acheter trois boites de Ph.375 au prix de deux (et six au prix de quatre).

Chaque boite contient 30 gélules (qui vous permettront de suivre votre cure pendant 15 jours). Pour une cure d’un mois, vous devrez donc acheter 2 boites. Dans mon cas, j’en avais commandé 4 sur le site. Dans votre colis, vous recevrez en plus de vos comprimés :

  • 1 guide vous présentant les différents moyens d’accompagner votre cure pour parvenir à votre objectif minceur ;
  • 1 guide nutritionnel sur la qualité des aliments et leur rôle dans votre perte de poids ;
  • 1 guide d’entrainement sportif pour vous aider à perdre du poids ;
  • 1 guide sur les compléments alimentaires favorisant la perte de poids ;
  • 1 guide sur les mauvaises habitudes à abandonner pour adopter un mode de vie plus sain.

Passer par le site officiel de Ph.375 vous garantiera également de vous voir rembourser votre achat si vous n’étiez pas satisfait(e) du résultat (dans un délai de 60 jours). Pour cela, il vous suffit de renvoyer les boites que vous n’avez pas utilisé ainsi que celles vides. Attention cependant, car les résultats ne sont généralement visibles que deux semaines après avoir commencé votre cure.

Comment s’est passée ma cure de 2 mois ?

Mon objectif minceur

Avant de vous donner mon avis sur Ph.375, je voulais avant tout vous parler de mon objectif minceur. Je ne suis pas ce que l’on pourrait appeler une personne en surpoids, mais depuis ma dernière grossesse, j’ai beaucoup de difficultés à perdre les 7 kilos en trop. Cela se traduit principalement par de la graisse disgracieuse au niveau de mon ventre, et de la cellulite assez persistante sur les cuisses et mes fesses. Le problème est que je suis très gourmande, et que j’ai beaucoup de mal à m’empêcher de grignoter (surtout des sucreries) entre chaque repas. Résultat : impossible de me débarrasser de ma graisse, même en ayant une activité sportive, certes assez irrégulière et peu soutenue).

Mon profil correspond donc assez bien aux effets promis par les compléments alimentaires comme Ph.375. Je n’ai en effet pas besoin de perdre beaucoup de poids, mais plus d’un vrai coup de pouce pour me débarrasser de mes mauvaises habitudes alimentaires et rééquilibrer mon régime (sans pour autant passer par une méthode trop restrictive, qui m’exposerait à un risque de rechute et à l’effet yoyo). J’ai pris rendez-vous avec mon médecin, même si ce n’est pas obligatoire, pour avoir son avis. Il m’a d’ailleurs bien conseillé d’adopter une alimentation plus équilibrée (et variée) et de faire régulièrement du sport (3 fois par semaine). Je vous conseil d’ailleurs de faire de même pour atteindre vous aussi votre objectif minceur.

Les effets de Ph.375

Le premier effet que j’ai pu constaté en commençant ma cure de Ph.375 (bien avant la perte de poids, ce qui est parfaitement normal), est la réduction de mon appétit. Dès le premier petit-déjeuner (et après avoir pris mon comprimé 20 minutes plus tôt), j’ai pu voir que je n’arrivais pas à finir une portion normale. C’était une bonne surprise, car si certaines personnes prennent ce brûle graisse pour se muscler, mon objectif est clairement de perdre du poids.

Tout au long de ma cure, et dès la première semaine, j’ai pu très facilement réduire mes portions, et surtout arrêter de grignoter entre les repas. Je pense que c’était l’étape la plus importante pour mois, car comme me l’avait dit mon médecin, c’est surtout le fait de manger des sucreries l’après-midi qui m’empêche de me débarrasser de mes kilos superflus. Au bout de quelques jours, je ne ressentais plus du tout l’envie de manger un biscuit vers 16h et après deux mois, je n’y pense même plus du tout.

Contrairement à ce que je pouvais penser, j’étais également de très bonne humeur (malgré les « privations » entrainées par Ph.375) et je n’ai pas ressenti de baisse d’énergie, bien au contraire. Moi qui avait beaucoup de mal à faire du sport (surtout après mes longues journées de travail), je me suis mise à faire du footing 3 fois par semaine, ce qui a considérablement favorisé ma perte de poids.

Ph.375 avis et bilan après 60 jours

Après les 60 jours de cures, il est maintenant temps pour moi de dresser le bilan de ces deux mois avec Ph.375. Ai-je réussi à perdre mes 7 kilos en trop, et est-ce que je recommanderai ce complément alimentaire à mes proches ?

Et bien oui ! Je suis clairement râvie du résultat de ma cure, et peut témoigner que les effets promis par Ph.375 sont bien plus qu’une promesse sur un site Internet. Dès la première semaine, j’ai pu remarquer :

  • que l’effet coupe-faim était bien réel : j’ai diminué mes portions dès la première gélule, et réussi à me débarrasser de mes petites fringales au bout d’une semaine. Depuis que j’ai arrêté Ph.375, je n’ai pas repris ces mauvaises habitudes ;
  • un regain d’énergie : bien que je mangeais moins, je me sentais plus en forme. J’avais généralement une baisse de régime l’après-midi (surtout après un gros déjeuner) et des problèmes de digestion. Tout cela a progressivement disparu, et j’ai pu commencer à faire du sport régulièrement, sans avoir besoin de me forcer ;
  • la bonne humeur était au rendez-vous ; contrairement à un régime restrictif, je n’ai pas connu de saute d’humeur ni de sensation de frustration.

Les résultats que j’ai observé

Les deux seules petites difficultés que j’ai pu rencontrer lors de ma cure ont été mon rééquilibrage alimentaire, et des petits soucis de sommeil la première semaine. Pour mon alimentation, j’ai du me forcer à manger plus de légumes et de fruits par exemple, ce qui n’était pas du tout mon habitude. Le guide fourni avec les gélules de Ph.375 m’a beaucoup aidé dans ce sens, en me suggérant des menus. Une petite astuce, par exemple, a été de manger des potages le soir. J’avais rarement faim pour le diner, mais plutôt que de sauter un repas (ce qui est loin d’être une bonne idée), je mangeais une soupe légère : un bon moyen de diner sur le pouce, et de manger des légumes sans même s’en rendre compte.

Malgré cela, j’ai toujours mangé à ma faim, sans me priver (ce qui est pour moi le principal avantage d’un complément alimentaire, contrairement aux régimes). Côté sport, j’ai continué de courir 3 fois par semaine. L’autre bonne surprise est que j’avais beaucoup plus d’énergie pour marcher, ce que je faisais rarement avant. J’ai donc pris l’habitude d’amener ma fille à l’école à pied, plutôt que de prendre systématiquement la voiture.

Sur la balance, mes deux mois de cure ont été un réel succès. J’ai attendu de me peser après les 30 premiers jours. On dit généralement que les premiers effets apparaissent après 15 jours, mais j’avais peur de me décourager si c’était plus long dans mon cas. Résultat, j’avais déjà perdu 4 kilos sur 7 au bout du premier mois. Après deux mois, j’ai réussi à perdre 8 kilos, ce qui était plus que mon objectif à l’origine.

Je suis d’autant plus contente du résultat que 3 mois après, je n’ai repris que 500 grammes et que je continue de faire du sport. Mon appétit est légèrement revenu, mais je mange toujours léger le soir et j’ai complétement arrêté de grignoter. Une vraie réussite donc !

Quels sont les avantages et inconvénients de Ph.375 ?

Après ces 2 mois de cures, voici les avantages et inconvénients que j’ai pu remarqué pour Ph.375.

Ses avantages sont pour moi :

  • Sa composition 100 % naturelle ;
  • L’assurance qu’il s’agit d’un produit sûr, puisqu’il respecte les normes européennes ;
  • Le recul que l’on a sur l’impact et les effets de ce complément alimentaire (contrairement à ses concurrents) ;
  • Son effet brûle graisse ultra efficace (qui m’a permis de me débarrasser de ma « bouée » disgracieuse au niveau du ventre) ;
  • Sa capacité à stopper le stockage de nouvelles graisses ;
  • Un meilleur taux d’énergie (idéal pour se mettre au sport) ;
  • Son effet coupe-faim (qui réduit les risques de fringales) ;
  • Pas de saute d’humeur ;
  • Une perte de poids plus simple et rapide ;
  • La garantie de remboursement.

Il présente néanmoins quelques petits désavantages, notamment :

  • La posologie peut être assez contraignante et il faut se souvenir de prendre son comprimé 20 minutes avant le repas ;
  • Le risque de trouble du sommeil (comme j’ai tendance à déjeuner tard, je prenais mon deuxième comprimé l’après-midi, ce que j’ai du changé pour ne pas avoir des difficultés à dormir le soir) ;
  • la nécessité de rééquilibrer son régime alimentaire pour avoir de bons résultats ;
  • les contre-indications ;
  • le prix un peu plus élevé que d’autres compléments (comme PhenQ, par exemple).

J’espère que cet article vous aidera à déterminer si Ph.375 est oui ou non une bonne solution. Bien sûr, les résultats ne sont pas les mêmes d’une personne à l’autre (et il vaut toujours mieux consulter votre médecin avant de commencer une cure). Mais si, comme moi, vous avez quelques kilos en trop (sans que cela ne soit considéré comme du surpoids) et besoin d’aide pour rééquilibrer votre régime alimentaire, alors Ph.375 est selon moi le coup de pouce qu’il vous faut.

Commenter