Tissage brésilien : guide complet et conseils d’entretien

Le tissage brésilien est une technique d’extension de cheveux permanente qui s’adresse tout particulièrement aux cheveux crépus, qui sont naturellement difficiles à coiffer et qui nécessitent des soins particuliers. Néanmoins, il peut très bien convenu à tout type de cheveux, en raison de ses caractéristiques uniques comme la méthode de prélèvement et de traitement des mèches naturelles.

Dans cet article, nous vous donnerons toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin si vous considérez de vous faire poser des extensions en passant par le tissage brésilien. Son origine, la différence ave le tissage de cheveux naturels, mais aussi les conseils pour l’entretenir et le détail de sa pose, nous vous dirons tout sur cette technique et pourquoi elle peut être adaptée à vos cheveux.

Qu’est-ce que le tissage brésilien ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le tissage brésilien ne tire pas ses origines du Brésil. En réalité, c’est une méthode de tissage indien dont la principale différence avec le tissage de cheveux naturels réside dans le traitement appliqué aux mèches de cheveux entre le prélevement et la pose. En effet, les cheveux du tissage brésilien ont l’avantage d’être très peu traité, et surtout, de n’avoir subit aucune coloration, ce qui n’est pas le cas des techniques de tissage classiques.

Derrière le terme générique de tissage brésilien, il faut savoir que se cachent différentes réalités. En effet, votre tissage aura un grade (comme le grade 5A ou 8A) qui vous indiquera si votre tissage est mixte (un mélange de cheveux humains, et de mèches synthétique). Plus le grade sera élevé, plus le tissage sera composé de cheveux naturels (le grade le plus élevé étant 8A).

Comment choisir ses mèches brésiliennes ?

Au-delà de la composition de votre tissage, il peut également varier dans le type de texture. Cela permet à cette forme d’extension de cheveux de parfaitement s’adapter à votre chevelure naturelle et de convenir aussi bien aux femmes métis et aux coupes afro, qu’aux européennes aux cheveux plus lisses. C’est d’ailleurs pour cela que l’on parle de tissage brésilien, en raison de la grande mixité raciale du pays. Vous aurez donc le choix entre 4 types de texture :

  • une texture raide,
  • bouclée, ondulée ;
  • ou crépue.

Comment se passe la pose ?

La première étape de la pose de vos mèches brésilienne est naturellement le tressage de vos vrais cheveux. Votre coiffeur va les tresser en formant des lignes sur lesquelles seront ensuite cousues vos extensions (à l’aide de fil et d’une aiguilles). Il laissera généralement une épaisseur de vos vrais cheveux recouvrir les extensions sur le devant, l’arrière de votre crane mais aussi sur les côtés. Cela permettra notamment d’obtenir un résultat plus naturel et de complètement dissimuler vos tresses. Vous l’aurez compris, la pose d’un tissage brésilien est donc particulièrement méticuleuse et ne peut être réalisée que par un coiffeur professionnel.

C’est en général un processus qui peut etre très long (comptez plusieurs heures, au minimum 3). Les mèches étant appliquées très proches du cuir chevelu (et cousue de manière serrée), elles exercent une pression importante qui peut être douloureuse (entrainant des céphalées) ou du moins désagréable à long terme

A qui s’adresse cette méthode de tissage ?

Le tissage brésilien est particulièrement conseillé aux personnes ayant des cheveux épais car la méthode de pose exige une certaine quantité de cheveux naturels. Elle est donc presque impossible sur des cheveux très fins, bien que des coiffeurs aient mis au point une autre méthode de tressage qui consiste à poser un filet pour cheveux et coudre les extensions de cheveux sur ce dernier au lieu de le faire sur des tresses de cheveux naturels. Cela permet également de préserver la santé et l’intégrité de vos vrais cheveux (qu’ils soient fins ou non) et de rendre accessible le tissage brésilien aux cheveux fragilisés ou abimés.

Comment choisir son tissage ?

La longévité du tissage naturel

On conseille généralement de garder vos mèches brésiliennes pendant une durée de 6 à 8 semaines (en particulier si vous souhaitez laisser vos cheveux naturels repousser). Vous ne pourrez pas les garder plus de 4 mois, au risque que vos cheveux naturels soient endommagés. Demandez dans tous les cas conseil à votre coiffeur qui pourra également vous aider à changer de texture ou de couleur sans que cela n’exige un entretien trop délicat ni un investissement trop important.

Les avantages du tissage

Le tissage brésilien est de plus en plus plébiscité, notamment parce qu’il présente de nombreux avantages. En plus de pouvoir être coloré (contrairement aux autres techniques de tissage, qui ont été traitées au préalable), le tissage brésilien offre :

Des résultats rapides

Le premier avantage du tissage brésilien sur les autres formes de tissage classiques est la rapidité de la pose. En effet, elle ne prendra généralement pas plus de 4 heures, ce qui vous permettra de changer de tête rapidement. L’autre particularité du tissage brésilien est qu’il vous permet un relooking total en choisissant parmi différentes couleurs (sans avoir à passer par un traitement chimique agressif). Sa longévité est également bien meilleure, puisque vous pourrez généralement garder votre tissage plus de 3 mois, sans risquer d’endommager vos cheveux, la pose ne nécessitant ni produits chimiques ni l’application de chaleur.

De la longueur et du volume

L’autre avantage du tissage brésilien est qu’il vous permettra de gagner en longueur et en volume sans avoir à attendre plusieurs semaines (voir plusieurs mois) avant que vos cheveux ne repoussent à la longueur souhaitée. Et pour celles qui souhaiteraient avoir une chevelure de sirène, sachez que les mèches du tissage brésilien peuvent atteindre jusqu’à 76 cm.

Une protection efficace de vos cheveux naturels

Contrairement à ce que l’on pourrait croire (due à la mauvaise réputation dont souffre les techniques de pose d’extensions permanentes de manière générale), le tissage naturel permet de préserver la santé et la beauté de vos cheveux. Plutôt que de leur refaire subir une énième coloration ou défrisage (ce qui les affaiblit considérablement), vous pouvez opter pour un tissage brésilien. Dans ce cas, ce sont les mèches que vous avez posés qui subiront les attaques des outils de coiffage (souvent chauffants) ou même de vos produits capillaires, laissant vos vrais cheveux se reposer et se régénérer. Le tissage brésilien est donc recommandé aux femmes ayant des cheveux particulièrement abimés, pour leur permettre de retrouver leur vitalité capillaire.

Où se faire poser un tissage naturel ?

Les risques du tissage brésilien

Attention cependant, car malgré de nombreux avantages, le tissage brésilien comporte quelques inconvénients et risques pour vos cheveux. Le plus important est de les connaître pour éviter les mauvaises surprises et rectifier le tir au moment de la pose, et surtout de l’entretien de vos mèches.

Ca fait mal

La pose et le port d’un tissage naturel peut être parfois douloureux. En effet, votre coiffeur va devoir tresser vos nouvelles mèches le long de votre cuir chevelu (ces dernières n’étant pas fixées à l’aide de colle). Le tressage va donc exercer une pression sur le cuir chevelu qui peut, à terme, se révéler douloureux, en particulier si vous êtes sensible.

L’entretien est méticuleux

L’autre problème que vous pouvez rencontrer avec votre tissage brésilien est son entretien. En plus de l’inconfort et des démangeaisons que vous pouvez ressentir, vous devrez avoir une hygiène capillaire irréprochables si vous voulez garder vos extensions, pou éviter la prolifération de bactéries (qui peuvent entrainer la chute de vos cheveux). Evitez également de trop vous coiffer pour ne pas endommager vos cheveux naturels. Et passez toujours par un coiffeur professionnel pour le tissage de vos mèches.

C’est cher

Autant vous prévenir : le tissage brésilien n’est pas la technique la plus accessible pour vous faire poser des extensions de cheveux. C’est d’autant plus le cas si vous optez pour des mèches bouclées, qui seront particulièrement couteuses. Avec une durée de vie relativement courte (seulement trois mois), vous devrez égaement prendre en compte le renouvellement de votre tissage dans son prix total. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines femmes préfèrent choisir des extensions à clip.

La qualité n’est pas toujours au rendez-vous

Comme pour tout type d’extensions permanentes, la qualité peut poser un vrai problème. Si vous voulez un résultat naturel, durable, et sans danger pour vos cheveux naturels, vous allez devoir y mettre le prix. Un tissage très bon marché sera donc presque toujours uniquement synthétique et vu la popularité du tissage brésilien, il faut faire attention aux contre-façons, qui sont légions en boutique et en ligne.

Choisissez donc de préférence des cheveux humains naturels, qui seules permettront un résultat naturel, se fondant parfaitement avec la texture et la couleur de votre véritable chevelure.

Conseils d’entretien

Le tissage brésilien étant réalisé à partir de véritables cheveux humain, cela garantie leur qualité et un l’aspect naturel du résultat. Mais cela se traduit aussi par une plus grande fragilité, nécessitant des soins délicats afin que votre tissage vous dure le plus longtemps possible. Vous devrez donc faire particulièrement attention lorsque vous vous brosserez, laverez et conditionnerez vos cheveux pendant les 8 semaines durant lesquels vous garderez vos extensions.

Conseils d'entretien d'extensions de cheveux

Les professionnels conseillent d’ailleurs d’utiliser une huile naturelle pour soulager votre cuir chevelu (en particulier lorsque vous ressentirez des démangeaisons). Etalez de préférence de l’huile de coco en la massant avec vos doigts sur les zones sensibles. Evitez également de vous gratter la tête, pour ne pas endommager vos vrais cheveux ni ne laisser de traces disgracieuses.

En ce qui concerne le lavage, évitez de faire un shampoing trop souvent (de préférence toutes les semaines à deux semaines). Choisissez toujours un shampoing de qualité (et doux, soit sans sulfite) comme les produits pour bébés. Faites toujours un soin (après-shampoing ou masque) après chaque lavage.

Séchage et coiffage des mèches brésiliennes

Pour sécher vos cheveux, faites attention de ne pas les frotter avec une serviette, au risque de faire des nœuds. Il est d’ailleurs conseillé de les envelopper avant de les tapoter très légèrement pour les essorer avant de les faire sécher à l’air libre (de préférence avant de vous coucher). Ne dormez jamais avec les cheveux humides pour ne pas les abimer, et utilisez de préférence une taie d’oreiller en soie (ou enroulez vos cheveux dans un foulard en soie) pour éviter les frictions.

Pour le coiffage, vous devrez faire preuve du même soin. Brossez toujours vos cheveux après la douche pour éviter les nœuds. Commencez par le bas et remontez pour ne pas exercer une tension trop forte sur votre cuir chevelu.

Vous pourrez parfaitement colorer votre tissage brésilien (puisqu’il s’agit de cheveux humains très peu traités), mais faites-le vous-même. Evitez les outils chauffants (comme le fer à lisser ou boucler) pour ne pas que vos mèches brésiliennes ne soient trop cassantes ou sèches.

Quand faut-il changer ses extensions ?

Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre coiffeur dans un délai de 6 à 8 semaines après la pose de vos mèches brésilienne. En effet, seul un professionnel peut vous enlever votre tissage ou placer des mèches de remplissage pour entretenir votre coiffure. Si vos cheveux sont trop abimés (secs ou cassants), il n’aura pas d’autre choix que de le retirer. Laissez dans ce cas respirer vos cheveux pendant au minimum 6 mois avant de reconsidérer la pose de nouvelles extensions.

Commenter